Escalade à Tokyo

Escalade à Tokyo





Comme beaucoup d'entre nous le savent, l'escalade sera un sport olympique à Tokyo 2020 et il y aura 3 modalités pour choisir le grimpeur le plus polyvalent de la planète.

Les trois modalités selon lesquelles la discipline sera divisée sont les suivantes :





  • Test de bloc (également connu sous le nom de bloc ou escalade de bloc). Dans ce test, les participants devront résoudre des mouvements extrêmement difficiles sur un mur ou un panneau ne dépassant pas 5 mètres de hauteur. Escalade sans corde avec des difficultés comprises entre 8a-8b en bloc.
  • Mode vitesse (le plus visuel et le moins compliqué) : escalade sur des prises déjà connues des grimpeurs où la vitesse d’ascension de la voie prime. Pour nous, c’est l’escalade la moins pure de ce sport car elle n’est pas du tout transposable à l’escalade en milieu naturel.
  • Les épreuves de difficulté ou d’escalade en tête, l’épreuve qui ressemble le plus à l’escalade de rocher ou de mur, bien que la longueur des voies ne dépasse pas 15-20 mètres de hauteur, l’escalade avec corde et l’assurance

Aujourd’hui, les grimpeurs ont tendance à se concentrer sur les deux principales modalités, à savoir l’escalade de difficulté et l’escalade de bloc. L’escalade de vitesse regroupe les grimpeurs qui n’ont pas un certain niveau d’escalade mais qui ont un certain niveau de vitesse, c’est pourquoi cette discipline a été très discutée dans le monde de l’escalade, mais le CIO la réglemente.

Escalade et grimpeurs en Espagne

L’Espagne est l’un des pays où la culture de l’escalade sportive est la plus développée ces dernières années. De nombreux grimpeurs importants ont décrit notre péninsule comme une Mecque de l’escalade sportive.

Les zones d’escalade de La Pedriza, Cuenca, Oliana, Margalef, Siurana, Rodellar, El Chorro, Montanejos, Riglos, Naranjo de Bulnes, Chulilla et Albarracín. ont été visités par d’innombrables alpinistes du monde entier et ont été l’école d’alpinistes espagnols très forts tels que : Bernabé Fernández, Rikar Otegui, Ramón Julián, Patxi Usobiaga, Dani Andrada, Edu Marín, Iker Pou, Luis Alfonso Felix, Pablo Barbero, Iban Larrión, Dani fuertes, Jorge Diaz-Rulo, Gonzalo Larrocha, Gerard Rull, Josune Bereciartu, Berta Martín, Esther Bullido, Eva Lopez, Andrea Cartas, Mar Alvarez, Eilleen Jubes, Daila Ojeda et d’innombrables autres grimpeurs qui sont laissés pour compte.

Il est dommage que nous n’ayons pas pu voir ces monstres concourir aux Jeux olympiques, car beaucoup d’entre eux ne sont plus à leur meilleur niveau en raison de l’âge ou de blessures chroniques, ils nous auraient donné beaucoup de joie.

Le grand espoir de l’Espagne

Malgré le fait que les grimpeurs susmentionnés ne participeront pas aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020, le très jeune grimpeur de 17 ans originaire de Cáceres, Alberto Ginés, a réussi à se qualifier pour se mesurer aux plus grands grimpeurs actuels. D’ici, nous lui souhaitons bonne chance, tranquillité d’esprit, nerfs d’acier et enchaînement.

On dit que malgré son jeune âge, ses vertus sont la maturité et le calme, espérons le voir sur la plus haute marche du podium, bonne chance !

Les autres athlètes qualifiés seront :

Hombres:

  • 1. Tomoa Narasaki (Japón)
  • 2. Jakob Schubert (Austria)
  • 3. Rishat Khaibullin (Kazajistán)
  • 4. Kai Harada (Japón)
  • 5. Mickael Mawem (Francia)
  • 6. Alex Megos (Alemania)
  • 7. Ludovico Fossali (Italia)
  • 8. Sean McColl (Canadá)
  • 9. Adam Ondra (Rep. Checa)
  • 10. Bassa Mawem (Francia)
  • 11. Jan Hojer (Alemania)
  • 12. YuFei Pan (China)
  • 13. Alberto Ginés (España)
  • 14. Nathaniel Coleman (EE.UU.)

Mujeres:

  • 1. Janja Garnbret (Eslovenia)
  • 2. Akiyo Noguchi (Japón)
  • 3. Shauna Coxsey (Reino Unido)
  • 4. Aleksandra Miroslaw (Polonia)
  • 5. Miho Nonaka (Japón)
  • 6. Petra Klingler (Suiza)
  • 7. Brooke Raboutou (EE.UU.)
  • 8. Jessica Pilz (Austria)
  • 9. Julia Chanourdie (Francia)
  • 10. Mia Krampl (Eslovenia)
  • 11. Iuliia Kaplina (Rusia)
  • 12. Kyra Condie (EE.UU.)
  • 13. Laura Rogora (Italia)
  • 14. YiLing Song (China)

Comienzo de las Pruebas

Las pruebas tendrán lugar en el Aomi Urban Sports Park, de Tokyo y las fechas serán las siguientes:

04/08/2020 de 17:00 a 22:40 J.S.T. : Clasificación masculina.

05/08/2020 de 17:00 a 22:40 J.S.T. :Clasificación femenina.

06/08/2020 de 17:00 a 22:40 J.S.T. :Final masculina.

07/08/20120de 17:00 a 22:40 J.S.T. : Final Femenina.

Total Page Visits: 3712 - Today Page Visits: 1

One Reply to “Escalade à Tokyo”

  1. I’ve been surfing online more than three hours these days, yet I never discovered any fascinating article like yours. It’s pretty price sufficient for me. In my opinion, if all web owners and bloggers made excellent content as you probably did, the net will be a lot more useful than ever before.| а

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *